Journal de Caorle 2017 – dimanche 9 avril

Victoria Delepierre a assuré son entrée dans le stage de Caorle avec une présentation pleine d’esprit. Florent Martin, insuffisamment préparé, va passer directement en seconde session ce soir, avec deux autres novices : Camille Bourcy et Michel Thémelin. Mathéo et Pauline ont concocté une série de mots pour Michel qui vont lui rappeler des souvenirs de dissertation dans sa longue carrière d’instituteur.

La nuit a été calme et au réveil, un franc soleil nous attendait. Pour les entraînements, le stade étant mobilisé pour le football, on a vu des Dampicourtois dans tous les coins : au parc, sur la plage et le long de la lagune. Nous avons croisé aussi beaucoup d’athlètes avec un accent germanique. Nous espérons qu’ils ne vont pas monopoliser la piste à partir de demain. Samedi, Yves est resté pantois quant il a vu les haies qu’ils venait d’installer envahies par une équipe d’Autrichiens. Outre le manque de respect vis-à-vis de notre entraîneur et de nos athlètes, ils n’ont pas non plus respecté le stade qui avait été consciencieusement tracé par un bénévole local en vue des matchs du week-end.

Sur la plage, le beau temps a attiré de nombreux autochtones pour des séances de bronzage et pour des jeux avec les enfants. A propos de bronzage, on commence à voir des rougeurs apparaître sur la peau de nos athlètes et certains pieds ont déjà dû être soignés pour des petites plaies ou des cloches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *