Et voici les premiers cross…

Il fallait s’y attendre, et cela s’est passé vendredi dernier: il y avait plus de filles que de garçons au championnat intime de cross réservé à nos BPM ! Cela s’est déroulé à la place de l’entraînement du jour. Le score: 56 pour les filles, 42 pour les garçons, soit 98 BPM alors que l’on pouvait en espérer 120/130. C’est vrai qu’il faisait frisquet dans un crachin de presque novembre… mais cette victoire de filles est une première dans la vie du club.
120/130 BPM, c’est ce que l’on peut espérer pour le cross officiel du dimanche 11 novembre à 14h00 à Bertrix, 8 jours plus tard avec le même programme à Saint-Mard où l’on compte fermement aussi sur un effectif fourni d’adultes et même des nouveaux allures libristes. Nous y reviendrons.

Certains(nes) n’ont pas encore changé de place les aiguilles de leur montre.  Cela pourrait amener des situations loufoques et des retard à certains rendez-vous. Heureusement, les vacances ne seront pas outrageusement compliquées en cas d’oublis ! L’horaire des entraînements en semaine ne changera pas, mais bien les endroits. A Izel notamment, l’entraînements quitte la piste pour la salle des sports à 400 mètres de là : 17h30 pour les BPM, 18h30 pour les plus âgés. Entrée du côté de la rue qui passe devant l’Athénée.

Il est également temps de se souvenir de l’existence des compétitions indoor au ROX (Rouvroy) et à la COQUE (Luxembourg). Dates, programmes et horaires seront étalés dans le prochain Journal du club (L’ACDiste N°565) à paraître vers le mi-novembre où Alain Monet présentera également le classement définitif du challenge Jeunes Espoirs provinciaux pour la saison 2018.

Quelques nouveaux animateurs, initiateurs, entraîneurs vont apparaître dans le panorama des semaines qui viennent. Un cours officiel sera délivré, pour les premiers nommés, à Saint-Mard. Ne manquez pas cette chance d’avoir de telles séances, sur place. Les informations vont suivre.
Très prochainement, il va être question (déjà !) de la saison des allures libres. Quelques responsables en sont déjà à s’arracher les cheveux pour gérer les exigences d’organisateurs locaux qui s’imaginent que les dates qu’ils proposent sont automatiquement adoptées. Ce n’est pas si simple ! La semaine prochaine, nous évoquerons des décisions plus complètes.

Pour terminer voici une trouvaille encastrée dans une page de manuscrit : “Tout ce qui ne se compte pas est ce qui compte le plus”. Nous vous laissons y réfléchir, notamment en ce qui concerne vos rapports avec vos entraîneurs. A la semaine prochaine avec d’autres trouvailles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *